Économie et Finances/États-membres

Le Petit Poucet de l’UE va-t-il sauver la zone euro?

En plein milieu d’une crise économique et politique, le Danemark va assurer la présidence tournante du Conseil de l’Union Européenne à partir du 1er janvier 2012.

Depuis son entrée dans la Communauté européenne en 1973, le Danemark a déjà assuré la présidence du Conseil de l’Union Européenne six fois. Mais comment ce pays pourra-t-il peser dans les prises de décisions à 27 alors que la crise de la zone euro bat son plein ? Comment un si petit pays (environ 1% de la population européenne avec seulement 5 millions d’habitants) pourra-t-il se faire entendre et faire fonctionner efficacement l’Union-Européenne alors que le couple « Merkozy » programme l’agenda ?

Le Danemark : le Petit Poucet de l’UE

Lors du sommet de Bruxelles les 8 et 9 décembre dernier, le Danemark a accepté la proposition d’un nouveau traité économique soumis par le couple franco-allemand. Cela prouve bien la volonté du pays d’agir au nom des 27 membres de l’Union Européenne, à l’opposé du Royaume-Uni. Mais comment un pays hors de la zone euro peut-il être à même de trouver une solution à une crise qui concerne la majorité des pays européens? On saura peut-être la réponse à la fin de la présidence, même s’il apparaît que six mois représentent une durée trop courte pour remplir des objectifs. Une chose est certaine, la priorité de la présidence danoise sera de stimuler la croissance.

En plus de ne pas appartenir à la zone euro, le Danemark se distingue des pays de l’Union Européenne par sa couleur politique, puisqu’il est un des rares pays étant de gauche. Helle Thorning – Schmidt, premier ministre danois, dès son accès au pouvoir, a renforcé le lien entre son pays et l’Union Européenne : une plus grande transparence des frontières, une proposition de référendums visant à supprimer les dérogations dont jouit le Danemark depuis son intégration, etc.

Même si le premier ministre danois « comprend parfaitement que les 17 Etats membres de la zone euro aient besoin de prendre certaines décisions entre eux », l’objectif de sa présidence européenne sera sous le signe du rassemblement. Pour Helle Thorning – Schmidt, la crise de la zone euro est une crise qui n’est pas limitée aux seuls 17 pays concernés puisqu’elle affecte l’Union Européenne toute entière.

Helle Thorning – Schmidt, une nouvelle Merkel ?

Tout en prenant soin d’établir le lien entre l’euro zone et l’Union-Européenne, le Danemark a aussi pris le soin de faire de l’Europe un « meilleur » endroit en proposant des objectifs précis. Voici un message diffusé sur la toile et notamment sur YouTube :

Ses priorités:

  • « Nous allons travailler pour créer une Europe responsable. »
  • « Nous allons créer de la croissance et des emplois en Europe. « 
  • « Nous allons créer une Europe verte. « 
  • « Nous allons créer une Europe plus sûre. »
  • « Nous allons contribuer à assurer l’avenir de l’Europe. »

    Pauline Armandet
Publicités

3 réflexions sur “Le Petit Poucet de l’UE va-t-il sauver la zone euro?

  1. Pingback: Le Petit Poucet de l'UE va t-il sauver la zone euro? | Au Café de l ... | Vers l'Europe du futur | Scoop.it

  2. Pingback: L’Union européenne est-elle machiste ? | Au Café de l'Europe

  3. Pingback: 4. Regard sur les priorités de la Présidence chypriote du Conseil de l’UE | Au Café de l'Europe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s