Économie et Finances/États-membres

François Hollande et la croissance européenne


Source : http://www.economist.com/node/21554520

Publicités

7 réflexions sur “François Hollande et la croissance européenne

  1. c’est même pas à espérer. 1ère règle fondamentale de toutes les lois physiques en politique: on ne change pas de patron et de méthode….. on s’adapte avant tout et on va piano piano pour aller sano sano…. et donc lontano lontano. « capische ». cf don corleone

    • Oui, je suis tout à fait d’accord avec vous.
      Je ne pense pas non plus que François Hollande va bouleverser la politique européenne (et heureusement !).
      L’Europe est faite de compromis, parfois pour le pire, souvent pour le meilleur. Un compromis entre des finances publiques assainies et des mesures pour relancer la croissance (là, il va falloir aussi faire des compromis entre mesures « structurelles » et mesures « financières ») devrait permettre un changement en douceur de notre mode de vie.

      La citation de Don Corleone est bien trouvée… 😉

  2. L’Europe des financiers et des banquiers, appuyée par la caste des politiciens et des technos, est un fiasco. Grave menace pour notre avenir, elle devra être balayée au plus vite.

    • L’Europe, c’est bien plus que des financiers et des banquiers… C’est assez ridicule de critiquer l’Europe pour la crise actuelle. Au contraire, l’intégration européenne est la solution !
      Quant aux « collusions » entre « financiers », « banquiers », « politiciens » et « technos », c’est le genre de raccourcis qui n’apporte rien au débat et qui relève plutôt de commentaires idéologiques.

      Les erreurs des financiers ont effectivement largement conduit à la crise économique mondiale de 2008. Mais depuis, les pays européens tâchent de mettre en oeuvre une meilleure régulation. Les professionnels de la finance sont indispensables à nos économies développées, même s’il faut mieux les encadrer !
      Par ailleurs, j’approuve la constitution de gouvernements à caractère technocratique, transpartisan, comme en Italie par exemple ! Ils permettent justement d’éviter la corruption, etc. et sont souvent bien plus efficaces que des gouvernements composés de politiques.

      • Oui c’est vrai l »Europe n’est pas seulement « argent » mais aussi échange et culture et c’est souvent cela qui bloque un état comme le nôtre car on veut souvent ménager la chèvre et le choux. or un chef qu’il soit d’état ou de famille doit agir pour le bien de la masse , de la majorité, de la famille….
        sans tenir compte des minorités.
        quand tout ira pour le mieux et le stress de la crise sera oublié alors on pourra s’occuper des minorités.
        Pour parler du gouvernement italien, je pense qu’il sera judicieux de bien l’observer pour les 5 années à venir. C’est la fin du cirque Berlusconi. Vive les « partisans » car toute révolution qui se met en marche « doit venir » des tripes des meneurs. J’ai hâte de voir ce qu’ils vont faire nos voisins.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s