Économie et Finances/États-membres/Identité, Culture et Échange

La crise aura-t-elle raison d’ERASMUS ?

Depuis quelques temps, une mobilisation s’organise pour défendre le mythique et célèbre programme de mobilité à destination des étudiants, menacé en raison de fortes coupes budgétaires réalisés par les Etats-membres et la Commission européenne dans le budget 2013.

L’alerte a été donnée par Alain Lamassoure, député européen membre du PPE (conservateurs) et par ailleurs, président de la commission du budget au Parlement européen qui s’inquiète de l’évolution et des effets à terme d’une telle politique. Depuis lors, nombreuses sont les associations et autres acteurs de la société civile qui se mobilisent à l’échelle de l’UE et au sein des Etats-membres en faveur du programme ERASMUS, à l’instar du collectif #Save ERASMUS via le web.

Pour ceux qui ne le connaîtraient pas encore, ERASMUS est un programme européen visant à promouvoir et à faciliter la mobilité étudiante en Europe. Créé en 1987, ERASMUS est rapidement devenu un succès et fut rapidement plébiscité par les étudiants qui ont pu profiter d’un échange universitaire ou bien encore une expérience professionnelle (essentiellement un stage) dans un autre pays membre de l’Union européenne.

Plus qu’un simple programme européen, ERASMUS s’est, au fil des années, imposé comme un des symboles les plus clairs et les plus marquants de l’Union européenne, à tel point qu’il contribue à la construction de cette fameuse identité européenne. Les exemples sont, à ce titre, très nombreux comme le célèbre film du réalisateur français, Cédric Klapisch, « L’Auberge espagnole », sorti en 2002 et devenu un véritable phénomène de société.

La menace qui plane sur le programme ERASMUS est un mauvais signal envoyé à l’ensemble des Européens et tout particulièrement ceux issus de l’actuelle génération. A l’heure où l’Union connait une défiance de plus en plus forte de la part des citoyens, et que les Etats-membres peinent à parler d’une seule voix face à la crise, la construction européenne doit donner des gages en signe de crédibilité et afin d’assurer sa viabilité, ce qui suppose des initiatives populaires et donc (par définition) accessibles à tous.

ERASMUS fait incontestablement partie de ces programmes dont la popularité ne fait plus de doute. Depuis sa création, plus de 2,5 millions d’Européens ont pu bénéficier d’un tel programme (via l’octroi d’une bourse par exemple) et la tendance va en s’accentuant. Plus d’un simple séjour universitaire dans un autre Etat-membre, ERASMUS est une formidable porte d’entrée pour découvrir et comprendre l’Europe et surtout se comprendre entre Européens, ce qui suppose vivre et partager des choses en commun. Derrière ce programme conçu il y a vingt-cinq ans, se trouve un esprit, une idée, celle de bâtir une citoyenneté et un sentiment d’appartenance à une identité complémentaire ou dépassant – c’est selon ! – les identités et autres appartenances nationales. C’est l’idée qu’au-delà de l’étude de la science politique, de l’Histoire ou bien encore de la physique et de l’Economie, en anglais, néerlandais, roumain ou bien encore en espagnol ou en allemand, c’est un vivre ensemble et un melting-pot européen qui est mis en avant. C’est comme le dit si bien la bande-annonce du film, « l’Auberge espagnole », c’est un lieu où personne ne parle la même langue mais où tout le monde se comprend !

La crise aura-t-elle raison d’ERASMUS ? Tout dépendra de la capacité des (jeunes) citoyens européens à se mobiliser pour exprimer leur attachement à un programme qui a fait ses preuves et prouvé son efficacité dans la construction d’un véritable espace européen. Dès lors, il serait hasardeux pour les Etats-membres de remettre en cause un programme fortement mobilisateur et populaire, même si la crise oblige certains impératifs.

PS : retrouvez la bande annonce de l’Auberge espagnole dans la vidéo ci-dessous

Gilles Johnson 

Publicités

2 réflexions sur “La crise aura-t-elle raison d’ERASMUS ?

  1. Pingback: La crise aura-t-elle raison d'ERASMUS ? | Au Café de l'Europe | MOBILITE INTERNATIONALE DES ETUDIANTS | Scoop.it

  2. Pingback: Brussels blog round up for 13 – 19 October – EU summit, the Banking Union and who should collect the EU’s Nobel Prize? | EUROPP

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s