Environnement, Santé et Technique/Identité, Culture et Échange

Euronews (enfin) sur la TNT ?


Euronews enfin sur la Télévision Numérique Terrestre française ? C’est ce que ce suggère en tout cas Fabien Cazenave sur son blog suite au projet d’Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, de remplacer France 4, la chaine culturelle de France Télévisions qui peine à trouver son public.

 

Créée il y a vingt ans et diffusée depuis le 1er janvier 1993, Euronews est le fruit d’une coopération étroite à l’échelle de l’UE et même au-delà entre les principaux services publics nationaux de radiotélévision[1] et l’Union européenne de radiotélévision (UER) basée à Genève (Suisse). Très rapidement, la petite chaine d’information s’est imposée au fil des années comme la chaîne de référence proposant un point de vue européen sur le monde et l’Union européenne.

Toutefois si Euronews est largement diffusée au sein de l’UE, elle reste très méconnue de certains et en particulier des Français. Malgré son statut de chaine de référence, Euronews n’est toujours pas disponible en libre accès et reste considérée comme une chaine secondaire en France, privant nombre de nos compatriotes de la possibilité de s’informer sur les affaires européennes à l’instar de ce qui se passe chez nos voisins comme en Belgique ou en bien encore en Grande-Bretagne où la chaine européenne est non seulement présente sur la TNT locale mais en plus très suivie. C’est ainsi, par exemple, qu’à Antwerpen-Centraal (la Gare centrale d’Anvers) comme à Bruxelles-Midi (Brussel-Zuid), il n’est pas rare de trouver des stands où les voyageurs peuvent regarder Euronews en attendant leur train.

L’absence d’Euronews sur les canaux terrestres numériques pose une fois encore, la place de l’Union européenne et de son traitement dans les médias français. Au moment même où la construction européenne devient de plus en plus concrète et surtout importante dans nos vies de tous les jours, le traitement médiatique sur l’Europe reste encore peu suffisant malgré l’émergence de magazines et de chroniques spécialement dédiées comme Avenue de l’Europe sur France 3 ou encore Europe Hebdo sur LCP/Public Sénat. Des émissions qui ont leur public et salutaires mais qui ne suffisent pas pour répondre au sentiment chronique de déficit démocratique et surtout de déficit informatif vis-à-vis de l’UE ressenti par les citoyens français. La faute est notamment imputable aux médias français – principalement les grandes chaines – qui n’ont ni le temps, ni la volonté (financière) de couvrir correctement l’actualité européenne, sacrifiant au passage les rares émissions spécialement consacrées : France Europe Express (présenté par Christine Ockrent sur France 3 et France Info entre 1997 et 2007) en est un triste et douloureux exemple au passage ! Les responsables politiques ne sont pas en reste dans la mesure où Euronews a toujours été mis de côté des stratégies gouvernementales en matière de télévision et de diffusion de l’information, ce qui est très paradoxal quand on sait que le siège social d’Euronews se situe non pas à Bruxelles à mais Ecully dans la banlieue lyonnaise !

De fait, une présence d’Euronews sur la TNT française ne serait que logique dans la mesure où cela permettrait à nos concitoyens d’être suffisamment et efficacement informés sur les questions européennes et donc d’avoir plus facilement les cartes en main pour se faire une opinion, à partir d’un point de vue non pas national mais européen. A l’heure où la défiance envers l’Europe reste forte, l’information européenne reste primordiale ne serait-ce que pour prolonger et approfondir le débat au sein des Etats-membres. A ce titre, Euronews aurait toute sa place, une place d’autant plus légitime qu’elle traite exclusivement l’Europe depuis sa création et porte un point de vue européen sur le monde.

A charge donc pour les autorités audiovisuelles et le gouvernement français de faire preuve de volonté politique en accordant une bien meilleure place à cette chaine dans le paysage audiovisuel français que celle qu’elle n’occupe actuellement[2]. A l’heure où les médias d’information en continu explosent (tels BFM TV, I-Télé, France 24) et gagnent en popularité, la présence d’Euronews serait non seulement bénéfique mais surtout salutaire pour le débat européen et la légitimité de l’Union européenne vis-à-vis des citoyens.

Gilles Johnson 


[1] Parmi lesquels France Télévisions (France), la Rádio e Televisão de Portugal (RTP, Portugal), la Radio Televisión Española (TVE, Espagne), ou bien encore la Radio Télévision Belge francophone (RTBF, Belgique) sans oublier la Radio Télévision Suisse (RTS, Suisse) et la TRT (Turquie)

[2] Euronews est en effet diffusée de 6heures à 6heures 30 sur France 3, 7/7

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s