Uncategorized

« La voix des candidats » à la Présidence de la Commission européenne: 11 avril 2014

CE

Alexis Tsipras (GUE/NGL)

Ecologie : « La transformation écologique de l’appareil productif doit inclure de nombreux domaines, comme la réforme fiscale qui changera la logique actuelle de taxation, l’élimination des subventions qui nuisent à l’environnement, la préservation de la biodiversité, le remplacement des énergies conventionnelles par les énergies renouvelables, l’agriculture biologique et les transports durables. Cela inclut aussi de rejeter tout accord commercial transatlantique qui ne garantirait pas une haute protection sociale et environnementale. » (Programme du candidat)

Une conférence sur la dette en Europe : « Notre proposition est inspirée par un moment clé de l’histoire politique de l’Europe. Tel était l’Accord de Londres sur la dette allemande en 1953, qui a soulagé l’Allemagne de son fardeau économique du passé, en lui permettant de se reconstruire politiquement et d’ouvrir la voie à son succès économique. Cet Accord de Londres a autorisé l’Allemagne à ne payer que la moitié de sa dette initiale, en échelonnant le remboursement sur 30 ans. » (Programme du candidat)

Guy Verhofstadt (ADLE)

Ukraine : « L’Union européenne devrait offrir de toute urgence à l’Ukraine la possibilité de déployer une mission d’observation dans tout l’Est de l’Ukraine afin de surveiller  les activités séparatistes encouragées par la Russie.

Nous assistons aujourd’hui en Ukraine orientale à une évolution similaire à celle que nous avons connue il y a quelques semaines en Crimée. » (Site de l’ADLE)

Hongrie : « Le mandat de régner d’Orban a été prolongé jusqu’en 2018. Les résultats montrent qu’il existe le besoin d’une alternative centriste réformiste. » (Twitter)

Droits fondamentaux et conservation des données : « Nous, démocrates et les libéraux, croyons qu’il est essentiel que les libertés personnelles soient protégées. La lutte contre le terrorisme est évidemment très importante, mais ne doit pas porter atteinte à nos droits fondamentaux. Il est essentiel que ces droits soient défendus. Il était clair que cette directive n’avait  pas atteint cet équilibre. » (Site de l’ADLE)

José Bové & Ska Keller (Verts)

Austérité et emploi : « Nous devons stopper le régime actuel de mesures d’austérité. Cela contribue à augmenter le chômage, particulièrement chez les jeunes. Ces mesures remettent aussi en cause les droits sociaux et l’accès à l’éducation. Les Verts proposent des emplois durables qui seront encore ici dans 20 ans. » (Keller)

Martin Schulz (PSE)

Crise : « La crise n’est pas terminée. La crise sera terminée quand on aura gagné la lutte contre le chômage des jeunes. » (Débat sur France 24)

Croissance : « La politique de discipline budgétaire est nécessaire et inévitable. Mais elle doit être combinée avec une politique d’investissement pour la croissance et l’emploi, surtout pour les jeunes. La thèse qui veut que seulement réduire les dépenses mène à la reconquête de la confiance des marchés est visiblement fausse. Il faut donc combiner avec une politique d’investissement. » (Débat sur France 24)

Dette : « Le problème, c’est le cercle vicieux entre dette bancaire et dette souveraine [cf. la situation en Espagne]. » (Débat sur France 24)

Future Commission : « La Commission doit ouvrir les portes, […] rendre public qui fait quoi sur quelle base [et] intégrer les citoyens dans les processus de décision. » (Débat sur France 24)

Ukraine : « L’Ukraine a besoin d’élections et de soutien pour maintenir l’unité du pays. » (Débat sur France 24)

Jean-Claude Juncker (PPE)

Président de la Commission : « En tant que Président de la Commission, je veux réunir l’Europe. Je suis un bâtisseur de ponts. » (Facebook)

Economie : « On peut relancer l’économie autrement que par la dépense publique. […] La dépense publique doit devenir plus efficace. » (Débat sur France 24)

Turquie : « Ceux qui bloquent Twitter ne sont pas prêts à devenir membre de l’UE ! » (Facebook)

Croissance & emploi : « L’UE ne doit pas s’occuper de tout mais doit s’occuper des grands enjeux. […] La Commission doit se concentrer prioritairement sur la croissance et l’emploi au cours des cinq prochaines années. » (Débat sur France 24)

Libre circulation : « La libre circulation est un principe de base de l’UE. […] Il n’est pas question de la remettre en question. […] C’est aux Etats membres de s’attaquer correctement aux abus. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s